CODEP06-FFCT

Couleurs et Merveilles de l’Ouzbékistan

jeudi 17 octobre 2013 par cyclotourisme06

Couleurs et Merveilles de l’Ouzbékistan

Recit de Jacques Giuriato ( Roquebrune Cap Martin)

- Une aventure magique à vélo faite de soleil, de poussière, de cailloux, de yourtes, de riz, de plov,de concombres, de douches froides, de minarets de mosquées, de madrasas (école coranique) aux couleurs émeraudes et bleu profond ; tel est ce pays de rêve des milles et une nuits.

- Qui n’a pas imaginé dans son enfance une traversée de désert à dos de chameau sur les pistes de la route de la soie.
- Des villes chargées d’histoire de Gengis Khan à Tamerlan,les grands guerriers des 14 et 15ème siècle jusqu’aux tanks soviétiques en route pourl’Afghanistan. KHIVA et ses remparts - BOUKHARA la divine, ses minarets et citadelle des émirs. SAMARCANDE, cité légendaire tellement cette ville apparaît comme un chef d’oeuvre de l’architecture de l’époque ; Sa célèbre place du Registan unique au monde avec ses trois madrasas, paradis de la turquoise . TACHKEND capitale du pays entièrement refaite après le tremblement de terre de 1966 qui offre de multiples avenues ombragées à l’extrême et des bâtiments modernes.
- Traversée à vélo du désert du KYZYL KUM (désert rouge) entre les fleuves Amou Daria et Syr Daria dont les eaux sont détournées vers de nombreux canaux pour alimenter les milliers de champs de coton (matière première du pays), ce qui cause la disparition progressive de la mer d’Aral qui était pourtant la 4 ème mer du monde jusqu’en 1960. Cet assèchement provoqué uniquement par l’homme constitue la plus importante catastrophe environnementale du XXème siècle. MOYNAQ, célèbre port de pêche du début des années 1900 laisse aujourd’hui le triste spectacle de bateaux échoués sur le sable à quelques 300 kms du reste de la mer. Dans moins de 20 ans elle aura disparue. Drôle de sensations de parcourir ce territoire à vélo....

- Au total 1450 kms ont été réalisés à travers ce pays à vélo tout chemin sur routes et pistes cabossées dans des décors superbes et des rencontres inopinées avec les habitants des villages traversés avec qui nous échangions par le geste le salut qu’ils étaient empressés de nous rendre.

- L’environnement naturel est une véritable merveille et l’on ne peut que s’enthousiasmer en oubliant les secousses de la chaussée qui nous cassent bras et jambes....Quelques nuits des plus spartiates passées dans des camps de yourtes ou chez l’habitant avec la cabane au fond du jardin au confort discret et aromatique..... !!!!Curiosité locale : le papier hygiénique usagé... ne doit pas être jeté dans le trou, mais déposé dans un seau où il sera récupéré et...je pense...brûlé...
- Pour les repas il faut choisir entre s’asseoir sur les talons comme les autochtones, ou par terre, voire se mettre à genoux pour partager la pitance toujours excellente. Repas qui finit toujours par la vodke ouzbèque allongée peut-être de jus d’orange.
- Au final que du soleil et des mi journées sous 40°, chaleur qui oblige le cyclo à des pauses régulières et à boire des bouteilles d’eaux capsulées sous peine de terminer la journée en attrapant "Sa Turista"...
- L’Asie centrale, merveilleuse région du monde pour son histoire et ses incroyables paysages assortis de la sagesse de ses habitants.

Les Photos

A conseiller sans modération à tous les férus de découverte de la planète à vélo.

Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 2446300

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSReportages   ?

Creative Commons License